François Périssat

Le plaisir de dire les mots est né sur les bancs de l’école primaire, à Mauprévoir, où j’ai grandi, par les récitations des poésies de Jacques Prévert, Robert Desnos…
De fil en aiguille, la découverte du théâtre s’est faite avec la troupe du village puis les comédies musicales montées avec notre professeur de musique au collège de Charroux.
Et puis un jour, est venue la possibilité de voyager avec Jean-Marie SILLARD et le Théâtre du Lavoir : une fois le petit doigt glissé dans ces rouages, j’y suis passé tout entier. Nous sommes passés de village en village, sur les places, sous le chapiteau, sur une dune, dans un chemin, une église, sous un parquet de bal, dans des théâtres de verdure divers et variés, pour transmettre et partager avec le public, les auteurs et leurs histoires ; Lioubomir Simovitch (Le Théâtre Ambulant Chopalovitch), Pierre Debauche (Ah ! Dieu que la guerre est jolie!), Arnold Wesker (La Cuisine), Slimane Benaïssa (Prophètes sans Dieu), John Gay (L’opéra du Gueux), Kressmann Taylor (Inconnu à cette adresse), Bertholt Brecht (Le cercle de craie caucasien)… Autant de rencontres qui m’ont permis de grandir dans le théâtre, aussi bien en tant que comédien qu’en tant que metteur en scène ou directeur d’acteur.
Toujours dans cet esprit d’éducation populaire qui m’est cher, j’ai pu multiplier les expériences et les collaborations avec d’autres collectifs tels que la Compagnie à l’Envers, les Ateliers Théâtraux de Biard, La Fanfare en Plastic, la Compagnie des Halles, la Troupe Putain d’Solex, aussi bien comme acteur que comme metteur en scène autour de Xavier Durringer, William Shakespeare, Jean-Claude Grumberg, Boris Vian, Christian Rullier…
Ma formation s’est également faite au Conservatoire de Théâtre de Poitiers en compagnie des professeurs et des intervenant lors de nos stages. Toujours en quête d’apprendre et de découvrir, le passage en 2016 aux Cours Jean-Laurent COCHET / Pierre DELAVENE marque une nouvelle étape sur mon chemin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.